Follow us !

  • White Facebook Icon
  • White Instagram Icon
WEB-hipopo-logo-light.png

Disponible chez HiPopo

31 avenue Charles de Gaulle
33200 Bordeaux

© UnUne by Julia Nascimento. Proudly created with Wix.com

Rechercher
  • Unune

La naissance d'une nouvelle planète

Mis à jour : janv 24

Si tu as lu le manifeste Unune ou si tu t'es intéressé.e à mon parcours, tu as une idée de l'origine de ce projet.

Petite précision avant de continuer: on dit "Unune" en un seul mot. Inventé par moi-même #audaciuselabresilienne il est bien la contraction des articles un + une (mais ouuuuuuiiiii). Pas de raison de dire un-une ! Tu verras, même la sonorité prend du sens.


Pour revenir au sujet, pourquoi une marque pour enfants ?


Après avoir travaillé des textes féministes et liés aux questions d'égalité, avec les comédiennes de mon collectif on avait réalisé que notre projet serait systématiquement mis dans la case des "collectifs féministes". Ce qui n'était absolument pas un problème, on assume notre position de féministes, bien évidement. La question concernait plutôt nos futur.e.s spectateur.rices. Car tous les indices nous on fait comprendre qu'on aurait un public déjà acquis. Comme c'était bien le cas de toutes les pièces qu'on a pu aller voir ensemble, d'ailleurs. On s'est beaucoup questionnées sur la meilleure manière d'élargir ce public, mais ça nous paraissait tellement énorme comme défi qu'on a fini par laisser tomber notre engagement initial.


Personnellement, ce n'était pas résolu. Je vivais dans une certaine frustration. Quelque chose me disait qu'il fallait passer à l'action. J'aurais pu m'engager auprès d'une asso, certes. Seulement, un peu avant la dissolution du collectif, une amie graphiste qui avait envie d'avoir son propre projet avait commencé à m'inculquer l'idée d'entreprendre. Et je l'en remercie tellement !

De mon côté, entre un projet artistique non abouti, mais essentiel dans ma prise de conscience sur les questions d'égalité, et le constat qu'on continue d'éduquer les enfants de façon assez sexiste, me lancer dans cette aventure m'a paru logique.  



Pas besoin d'être chercheur.euse dans la mode pour savoir que ce qu'on porte en dit beaucoup sur notre personnalité, notre façon de voir le monde. C'est aussi une façon de s'exprimer, un message qu'on envoie aux autres. Alors comment négliger l'importance des habits dans l'éducation des enfants ?


Après une étude de marché qui nous a permis de constater que les choix de consommation sont toujours restreints et très codés par le genre, nous avons imaginé cette nouvelle planète où le genre n'a pas d'importance. Une façon ludique d'aborder le sujet. 



Ces questions assez banales pour certain.e.s, ne sont pour autant pas claires pour tout le monde, j'en ai conscience. Même si on a des sources interminables sur la question du genre. Des bouquins, des articles et des études qui expliquent bien que le genre est une construction sociale qui évolue selon plusieurs facteurs comme l'époque ou le territoire, par exemple. Ce n'est pas simplement une question d'opinion, d'être d'accord ou pas. Il faut, néanmoins, un peu d'intérêt sur le sujet pour comprendre à quel point ces constructions ont une influence sur nos vies de façon quotidienne.

Voilà pourquoi, avec Unune, j'ai décidé d'aller plus loin dans la démarche des vêtements unisexes. Pour moi, habiller les filles et les garçons en motifs végétaux c'est bien, mais pas assez. Pour atteindre l'égalité, il nous reste un gros boulot à faire. Il faut inverser les rôles, changer la norme, casser les codes !


Je le dis aussi parce que j'ai l'impression qu'on a compris - ou à peu près - comment éduquer les petites filles pour qu'elles soient libres - coucou l'empowerment. En revanche, quand on pense aux petits garçons, ça me paraît toujours compliqué de bousculer les clichés.


L'idée d'un blog rejoint mes engagements et les raisons pour lesquelles j'ai crée Unune. C'est un nouveau canal d'échange à travers lequel on pourra parler de l'importance d'une éducation non sexiste. Car, si on veut comprendre les réels enjeux autour du sujet et faire avancer les choses, il est urgent de penser à l'éducation des nouvelles générations.


Pour moi, l'un des points fondamentaux est justement la question des masculinités. Alors pour celleux qui ne connaissant pas, je profite pour conseiller le podcast Les couilles sur la table. Des interviews réalisées par Victoire Tuaillon autour du sujet. Des réflexions essentielles pour comprendre à quel point la construction des genres et spécialement celle de la masculinité, affecte nos relations et est nocive pour tout le monde.


Merci d'avoir lu jusqu'au bout ! Si tu aimes ce post, n'hesite pas à laisser un commentaire  ou à le partager. Si tu ne l'aimes pas, dis moi pourquoi (avec un peu d'amour et empathie stp )


*Sois indulgent.e envers mon écriture en français, j'ai appris cette langue merveilleuse beaucoup plus tard que toi tu sais :)


0